Mesures aux frontières nationales 2023 – Salud Responde

Fuente :

Plan Frontières protégées (<a href="https://www.mabulle.org/13-meilleurs-conseils-pour-voyager-gratuitement-au-chili/ »>mis à jour le 25 janvier 2023)
Plan Frontières Protégées (REX 495) (mis à jour le 31 décembre 2022)
Plan de scénario d’ouverture Nous continuons à prendre soin de nous (01/10/22)


Niveau <a href="https://www.mabulle.org/9-destinations-pour-un-premier-voyage-avec-un-bebe-hors-deurope/ »>d’alerte 1 (actuellement)

il <a href="https://www.mabulle.org/visa-touristique-pour-le-chili-que-peut-on-faire-avec-ce-visa-travailler-en-tant-que-touriste/ »>n’y a aucune <a href="https://www.mabulle.org/le-chili-a-leve-lobligation-de-contracter-une-assurance-medicale-contre-le-covid-19-pour-les-voyageurs-argentins-ce-qui-se-passe-<a href="https://www.mabulle.org/meteo-au-chili-quel-est-le-meilleur-moment-pour-visiter-le-<a href="https://www.mabulle.org/article-le-gouvernement-annonce-des-modifications-aux-deplacements-interregionaux-dans-les-transports-en-commun-des-le-1er-novembre-le-c19-est-supprime-et-un-pass-mobilite-sera-demande/ »>pays/ »>dans-le-reste-de-la-region/ »>restriction de voyages à l’intérieur ou à l’extérieur du pays.
Se testea al azar un Chiliens, étrangers <a href="https://www.mabulle.org/santiago-du-chili-en-avril-les-meilleurs-bons-plans-de-ce-mois-au-chili/ »>résidents et non résidents (touristes) arrivant de l’étranger.

En cas de résultat positif, ils doivent effectuer un isolement pendant 5 jours.

<a href="https://www.mabulle.org/vacances-et-shopping-au-chili-quels-produits-peuvent-etre-obtenus-moins-chers-et-lesquels-ne-doivent-pas-etre-pris-en-compte/ »>Dans le cas des touristes étrangers non-résidents
Vous pouvez entrer avec certificat de vaccination délivré par le pays où a été vacciné Plus votre pièce d’identité.
Personas non vacciné <a href="https://www.mabulle.org/covid-test-france-paris-informations-mises-a-jour-sur-laeroport-la-pharmacie-le-cout-les-procedures-de-voyage-a-larrivee-mise-a-jour-le-15-juillet-2021/ »>doit présenter un PCR négatif avec un maximum de 48 heures. du départ au Chili.
Il n'<a href="https://www.mabulle.org/exigences-et-conseils-pour-voyager-au-chili-gratuitement-et-pas-cher/ »>est pas obligatoire d’avoir une assurance maladie, cependant, il est recommandé de voyager avec une couverture pour le SRAS CoV 2 (COVID19).

Important : le passeport sanitaire, également appelé C19, n’est plus obligatoire pour entrer dans le pays, pour tout voyageur, qu’il soit chilien, étranger résident ou touriste non résident.


PLAN FRONTIÈRES PROTÉGÉES

Dans le but d’établir un nouveau cadre d’action pour les frontières chiliennes, qui permette de répondre aux différentes éventualités épidémiologiques nationales et internationales, ainsi que de détecter et de contenir l’entrée d’une nouvelle variante préoccupante du SRAS-CoV-2, de nouvelles mesures seront être mis en œuvre pour le contrôle des frontières nationales.

Trois niveaux d’alerte sont établis :

Niveau d’alerte 1où il y a transmission communautaire de variantes connues et contrôlées dans le pays, il y a plus d’informations sur leurs caractéristiques et leur impact sur la santé, et il n’y a pas d’alerte pour une nouvelle variante préoccupante.

Niveau d’alerte 2où il existe une variante préoccupante sans circulation communautaire connue, ou avec une circulation communautaire initiale, et où l’autorité sanitaire détermine que le pays est prêt à répondre pour sa prévention et son contrôle.

Niveau d’alerte 3
dans le contexte de l’apparition d’une variante préoccupante sans circulation communautaire connue dans le pays, où il n’y a plus d’informations ou un impact sanitaire potentiel élevé est estimé dans la population chilienne malgré la réponse du système de santé.


Mesures pour les étrangers/touristes non-résidents

Aucune restriction de voyage vers le Chili. Les voyages hors du pays ne présentent aucune restriction ou exigence, mais il est suggéré de consulter avec la compagnie aérienne les mesures du pays de destination.

Pour entrer au Chili, vous devez présenter l’un des documents ou certificats suivants :
Un certificat de vaccination complète contre le COVID-19, selon le pays où il a été administré. Ce document équivaut au Mobility Pass.
o
Les personnes de plus de 18 ans doivent présenter, lors de l’embarquement dans le moyen de transport vers le territoire national, un test PCR contre le COVID-19 avec un résultat négatif,

En effet, en cas de vaccination à l’étranger, le certificat de vaccination délivré dans le pays qui a été administré vaudra, à tous égards, le titre de mobilité autorisé.

Dans le cas où vous ne disposez pas d’un certificat de vaccination complet délivré dans le pays d’origine, vous devez présenter un test PCR pour le SRAS-CoV-2 avec un résultat négatif.
En cas d’entrée voie aériennele prélèvement du test PCR ne doit pas dépasser 48 heures avant le voyage, à compter de l’heure d’embarquement prévue.
En cas d’entrée par voie terrestrel’échantillon prélevé pour le test PCR ne doit pas dépasser 48 heures avant l’entrée dans le pays.

Seules les personnes qui, au moment de l’entrée sur le territoire national, correspondent à un cas confirmé de COVID-19, doivent respecter la mesure d’isolement pendant 5 jours dans une résidence de santé ou dans le lieu déterminé par l’autorité sanitaire.

Il sera entendu que ceux qui présentent la preuve respective de vaccination complète contre le SRAS-CoV-2 ont terminé le schéma de vaccination, selon le pays où ils ont été administrés.

La société de transport qui effectue le transfert du passager vers le territoire national, sera responsable de l’examen du certificat qui certifie le calendrier complet de vaccination contre le SRAS-CoV-2 ou le test PCR pour le SRAS-CoV-2 dont traite cette section , peut être examiné par l’autorité sanitaire au point d’entrée dans le pays.
En outre, il peut être examiné par l’autorité sanitaire au point d’entrée dans le pays.

L’autorité sanitaire peut refuser l’entrée dans le pays aux passagers étrangers qui ne résident pas régulièrement au Chili s’ils ne présentent aucun des documents suivants requis à l’entrée :
Un certificat de vaccination complète contre le COVID-19, selon le pays où il a été administré. Ce document équivaut au Mobility Pass.
Un test PCR contre le COVID-19 avec un résultat négatif.

Dans ce cas, il appartiendra à la compagnie qui effectue le transfert du passager, de le ramener immédiatement au point d’embarquement.

Cependant, l’autorité sanitaire peut autoriser le passager à entrer au Chili, même s’il ne remplit aucune des trois conditions indiquées, à condition qu’il obtienne un résultat négatif d’un test PCR pour le SRAS-CoV au point d’entrée dans le pays. -2 ou respecter la mesure d’isolement pendant 7 jours dans une résidence sanitaire ou dans le lieu qu’elle détermine. Ce qui précède, sans préjudice de la sanctions prévues au livre X du code sanitaire.

Dans le cas des personnes qui ont été infectées par le COVID-19, au cours du mois précédant leur expédition vers le territoire national et que, 48 heures avant l’expédition, le résultat de leur test RT-PCR pour le SARS-CoV-2 persiste comme positif , ils ne pourront entrer dans le pays que s’ils ont des résultats positifs pour le test indiqué.

Pour l’application des dispositions de l’alinéa précédent, l’échantillonnage des l’un des tests RT-PCR positifs pour le SARS-CoV-2 doit avoir été effectué jusqu’à 48 heures avant l’embarquement et, l’échantillonnage des un autre test RT-PCR pour le SARS-CoV-2 dont le résultat est positif, doit avoir été réalisé plus de 10 jours après la date d’expédition, mais moins d’un mois à compter de la date d’expédition.

Non, dans le cas des voyageurs en transit, ils sont exclus des exigences d’un calendrier de vaccination complet ou ayant un résultat négatif d’un test PCR pour le COVID-19.


Mesures pour les Chiliens et les étrangers résidents

Aucune restriction de voyage vers le Chili. Les voyages hors du pays ne présentent aucune restriction ou exigence, mais il est suggéré de consulter avec la compagnie aérienne les mesures du pays de destination.

Un test PCR est recommandé, mais pas obligatoire. De plus, au moment de leur entrée dans le pays, ils pourraient être choisis pour un test aléatoire, soit PCR, soit test antigénique.

Ce n’est pas obligatoire, mais recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.