Résider au Chili. Ministère du travail et de l’économie sociale


Séjours jusqu’à 90 jours (courts <a href="https://www.mabulle.org/de-quoi-ai-je-besoin<a href="https://www.mabulle.org/journal-dun-nomade-premiere-serie-televisee-<a href="https://www.mabulle.org/quand-<a href="https://www.mabulle.org/verifier-<a href="https://www.mabulle.org/maria-fernanda-cabal-a-denonce-que-francia-marquez-a-depense-plus-de-deux-milliards-pour-se-mobiliser-dans-les-avions-des-forces-armees-en-sept-mois/ »>les-12-mois-de-lannee-et-savoir-quand-voyager/ »>est-le-meilleur-moment-pour-voyager-en-espagne/ »>surles-voyages-a-moto/ »>pour-traverser-<a href="https://www.mabulle.org/programme-dexemption-de-<a href="https://www.mabulle.org/de-quoi-ai-je-besoin-pour-traverser-<a href="https://www.mabulle.org/<a href="https://www.mabulle.org/cinq-destinations-peu-frequentees-en-italie-a-visiter-lorsque-la-nouvelle-normalite-arrive/ »>les-vacances-2021-au-chili-seront-plus-cheres-<a href="https://www.mabulle.org/histoires-de-migration-le-voyage-difficile-et-dangereux-<a href="https://www.mabulle.org/conditions-requises-pour-voyager-au-chili-que-devez-vous-savoir/ »>des-venezueliens-a-travers-lequateur/ »>que-lannee-derniere/ »>avec-un-vehicule-vers-le-chili-teleaire-com/ »><a href="https://www.mabulle.org/carretera-austral-voyages-<a href="https://www.mabulle.org/le-gouvernement-prepare-un-protocole-pour-reglementer-les-voyages-en-cas-de-pandemie/ »>dans-la-verte-patagonie-du-chili/ »>visa-minrel/ »>avec-un-vehicule-vers-le-chili-teleaire-com/ »>séjours (jusqu’à 90 jours)

Si vous venez au <a href="https://www.mabulle.org/le-chili-assouplira-<a href="https://www.mabulle.org/mendoza-forum-<a href="https://www.mabulle.org/tout-savoir-sur-le-lagon-bleu-en-islande/ »>sur-tripadvisor/ »>les-conditions-dentree-des-touristes-a-partir-du-1er-mai/ »><a href="https://www.mabulle.org/quelle-<a href="https://www.mabulle.org/tout-ce-que-vous-devez-savoir-avant-de-voyager-au-chili/ »>est-la-meilleure-periode-pour-<a href="https://www.mabulle.org/ete-2023-et-covid-19-les-restrictions-et-vaccins-demandes-<a href="https://www.mabulle.org/etape-par-etape-les-exigences-pour-voyager-au-chili-a-partir-du-4-janvier/ »>par-les-pays-les-plus-choisis-par-les-touristes-argentins-haute-saison-touristique/ »>visiter-le-chili/ »>Chili en visite touristique, un visa n’<a href="https://www.mabulle.org/11-choses-a-savoir-avant-de-partir-au-chili/ »><a href="https://www.mabulle.org/celac-nicolas-maduro-annule-son-voyage-en-argentine-a-la-derniere-minute-par-peur-des-manifestations/ »>est <a href="https://www.mabulle.org/nord-du-chili-les-incontournables-a-visiter-lors-de-votrevoyage/ »>pas nécessaire <a href="https://www.mabulle.org/avec-des-votes-contre-le-chili-vamos-la-chambre-rejette-le-budget-de-securite-du-ministere-de-linterieur/ »>pour les séjours jusqu’à 90 jours. Oui, il peut être exigé à la frontière, en <a href="https://www.mabulle.org/la-mobilite-urbaine-pour-linclusion-sociale-<a href="https://www.mabulle.org/recommandations-importantes-pour-ceux-qui-voyagent-au-chili/ »>une-des-cles-du-forum-international-des-transports/ »>plus du passeport, un billet aller-retour, des moyens économiques démontrables pour le <a href="https://www.mabulle.org/les-chiliens-et-les-residents-pourront-voyager-en-dehors-du-chili-avec-le-pass-mobilite-diario-y-radio-universidad-chile/ »>séjour et une adresse d’hébergement. Si vous envisagez de dépasser cette limite, il est indispensable de <a href="https://www.mabulle.org/tout-savoir-sur-le-lagon-bleu-en-islande/ »>demander une prolongation aux autorités locales car, dans le cas contraire, le voyageur peut être verbalisé pour séjour irrégulier ou, à terme, être expulsé. La validité du passeport doit être de 3 mois minimum pour les séjours touristiques, à des fins récréatives, sportives, de santé, d’études, professionnelles, familiales, religieuses ou autres similaires, sans fins d’immigration, de <a href="https://www.mabulle.org/ce-<a href="https://www.mabulle.org/vaccin-contre-le-covid-le-chili-devient-le-premier-pays-damerique-latine-a-appliquer-la-quatrieme-dose-et-la-deuxieme-au-monde-apres-israel/ »>sont-les-meilleures-photos-de-voyage-selon-natgeo-et-deux-sont-de-la-patagonie-chilienne/ »>résidence ou d'<a href="https://www.mabulle.org/mtt-active-un-avantage-pour-les-chiliens-qui-voyagent-en-argentine-ils-pourront-passer-des-appels-envoyer-des-messages-et-utiliser-les-donnees-internet-a-un-prix-local/ »>activités rémunérées.

On rapporte qu’il y a fréquemment des cas de refus à la frontière de personnes qui se rendent au Chili pour effectuer des services d’emploi à court terme (consultation, assistance technique, etc.), car elles n’ont pas le visa de travail correspondant. Ce visa sera exigé chaque fois <a href="https://www.mabulle.org/quelles-sont-les-conditions-pour-voyager-en-espagne-en-tant-que-touriste/ »>que pendant le séjour, aussi court soit-il, des activités rémunérées seront exercées (par une entreprise au Chili ou en Espagne), dans le <a href="https://www.mabulle.org/dont-vous-avez-besoin-voyagez-gratuitement-le-blog-de-voyage-dintermundial/ »>cadre d’un contrat de travail ou d’une autre nature. Donc faire un petit boulot au Chili nécessitera le visa obligatoire. Il n’est pas nécessaire si le voyage est pour le développement des affaires ou la prospection du marché chilien (tant qu’il n’y a pas de rémunération).

A l’entrée de votre visite en tant que touriste, l’Office International de la Police fournit un document appelé « Carte de Tourisme ». Cette carte est personnelle et incessible et sa durée est de 90 jours. La copie doit être conservée par le touriste pendant toute la durée de son séjour dans le pays et doit être présentée à la police internationale au moment de quitter le Chili. La prolongation de validité de la carte est demandée auprès des Administrations Régionales, Bureau des Etrangers.

Restrictions du service agricole et d’élevage à l’entrée

Lors de l’entrée au Chili depuis un pays étranger, l’entrée de produits d’origine animale ou végétale doit être déclarée avec un affidavit. La non-déclaration de ces produits peut entraîner l’imposition de sanctions économiques sévères, pour lesquelles sa déclaration est fortement recommandée. Vous pouvez trouver plus d’informations auprès du Service de l’agriculture et de l’élevage du Chili.

Résidence

Si votre intention est de résider de manière permanente au Chili, il est nécessaire de traiter un permis de séjour. N’oubliez pas que, si possible, il est préférable de traiter votre demande de visa auprès des consulats chiliens en Espagne, car cela vous permet d’exercer des activités rémunérées dès votre arrivée au Chili. Visitez la section « Travailler au Chili » pour en savoir plus sur les différentes alternatives de résidence et de travail existantes. Vous pouvez également trouver toutes les informations sur les pages des consulats du Chili en Espagne :

Il faut tenir compte du fait que les réalités sociales et professionnelles peuvent être très différentes au Chili. Il est nécessaire de gérer certains aspects de base, à prendre en compte si vous allez résider au Chili :

  • Géographie: Le Chili est un très grand pays avec une forte concentration démographique dans sa capitale. Selon le recensement de 2017, la population de Santiago du Chili atteint 7 112 808 habitants, sur un total de 17 574 003 habitants dans le pays. Outre Santiago, il existe d’autres grandes villes (Valparaíso, Concepción), mais en termes généraux, il existe une grande dispersion et une grande distance entre leurs centres de population, petits et éloignés les uns des autres.
  • cherté de la vie: Surtout dans la capitale, les prix ne diffèrent pas beaucoup de ceux d’une ville européenne moyenne, il faut donc tenir compte d’un bon niveau de revenu pour vivre à Santiago. Dans le reste du Chili, les prix ont tendance à baisser, notamment en ce qui concerne le logement.
  • la répartition des revenus: Les professions libérales sont généralement bien rémunérées, bien que les emplois peu qualifiés reçoivent des salaires nettement inférieurs à ceux de l’Espagne. Le salaire minimum au Chili est de 410 000 pesos (environ 460 euros), il existe donc un écart important entre les revenus de la main-d’œuvre qualifiée et de la main-d’œuvre non qualifiée.
  • Climat: En raison de son extension, il couvre une variété de climats très divers, bien que dans la capitale le climat soit méditerranéen, avec des hivers froids et des étés chauds, bien qu’un peu plus doux que dans le sud de l’Europe.
  • régime fiscal: Les contribuables au Chili sont classés à des fins fiscales dans la première ou la deuxième catégorie selon le type de revenu ou de revenu qu’ils obtiennent, puisque ce sont ceux identifiés par la loi sur le revenu pour les classer avec cette dénomination, à savoir :
    • Première catégorie : Des revenus du capital et des entreprises commerciales, industrielles, minières et autres.
    • Deuxième catégorie : Du revenu du travail.

    Chaque système a un régime fiscal différent, la première catégorie étant sa taxe générique de 27 %. L’impôt de deuxième catégorie est proportionnel et dépendra du niveau de revenu. Les étrangers seront enregistrés avec le même régime fiscal. Il est également possible de fournir des services en tant qu’étranger sans être résident, après s’être enregistré auprès du système fiscal interne.

    La TVA au Chili est de 19%, dont le paiement est également généralisé pour les étrangers lors de leurs séjours touristiques, à la seule exception étant le paiement des prestations hôtelières, à condition qu’ils paient en dollars et que le service d’hébergement adhère au système.

    Il existe un accord entre le Royaume d’Espagne et la République du Chili pour éviter la double imposition et prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu et sur le capital et protocole, conclu à Madrid le 7 juillet 2003.

  • Éducation: Il est gratuit et publie jusqu’au collège, bien que la qualité soit très différente d’une commune à l’autre. En général, les écoles privées bénéficient de niveaux de qualité plus élevés. L’accès à l’enseignement universitaire est payant, étant généralement coûteux, même dans les universités publiques, bien qu’il existe des systèmes de bourses liés au niveau de revenu. Nous vous invitons à visiter la section « étudier au Chili » pour en savoir plus.
  • Santé: La santé au Chili est mixte, avec un système d’assurance privé payé avec des cotisations (obligatoires) sur les revenus du travail. Secondairement, il existe un réseau public de santé, qui est gratuit pour les personnes aux revenus limités, dont la qualité est nettement inférieure. Nous vous invitons à visiter la section « Sécurité sociale et soins de santé » pour en savoir plus sur les soins de santé au Chili.

Résidence permanente au Chili

La permanence définitive est l’autorisation accordée aux étrangers de résider indéfiniment au Chili et d’exercer toute activité licite dans le pays.

Ce permis peut être demandé par les citoyens étrangers, titulaires et personnes à charge, titulaires d’un visa de résident valide et n’ayant pas séjourné plus de 180 jours à l’extérieur du pays au cours de la dernière année de validité de leur visa.

Dans le cas d’un visa soumis à un contrat, le titulaire et ses ayants droit auront besoin d’au moins deux ans avec ce permis. Les visas temporaires nécessiteront au moins un an et les visas étudiants d’au moins deux ans et avoir terminé leurs études.

Liens d’intérêt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.